BangBang : bangbangblog.com

Moi aussi j'veux un blog

L’autre côté du miroir (Artistes/Salles de spectacle)

David Ratté
29 janvier 2012

Suite à mes derniers billets sur les salles de spectacle de Montréal, j’ai reçu un courriel fort intéressant de Lionel Furonnet, booker du Divan Orange.

Il constatait que les bands et artistes semblaient connaître peu la réalité des PLAS (petits lieux d’arts et spectacles). Dans mon article, j’écrivais que je trouvais irrationnel que les bands doivent payer pour louer les salles de spectacles plutôt que d’être payés pour jouer.

Lionel m’a expliqué qu’il leur est impossible de produire les spectacles qu’ils présentent puisqu’ils ont déjà énormément de frais à couvrir simplement pour la gestion des lieux. Gérer un salle de spectacle et produire des shows sont deux univers et deux énormes tâches en soit, chose qu’un petit lieu de spectacle aurait du mal à faire par lui même.

Il m’a également donné un lien des plus utiles, le site de l’APLAS, L’association des petits lieux des arts et spectacles, où vous pouvez trouver un nombre assez impressionnant de lieux de diffusion partout au Québec, avec les informations pour les joindre! Certains endroits ont même des descriptions du lieu, la capacité, le nombre de concerts par semaine, etc. L’outil indispensable pour booker vos shows…

Mon opinion là-dessus: Comment tirer son épingle du jeu

À Montréal, on ne se le cachera pas, il y a beaucoup de bands qui se cherchent une place pour jouer. Selon la loi de l’offre et de la demande, ça donne donc le gros bout du bâton aux salles plutôt qu’aux artistes. Si on considère que les petites salles de spectacles sont beaucoup moins riches qu’on le pense, il est normal qu’ils se donnent le droit de choisir les artistes qui viendront jouer chez eux.

Cependant, je ne pense pas qu’un refus (ou pire… ils ne répondent tout simplement jamais) ait un lien avec leur appréciation de votre art. Si on se met à leur place, il est clair qu’il sera plus profitable de booker un band ou un artiste qui fait parler de lui un peu partout et qui risque d’attirer une bonne foule plutôt qu’un petit génie musical inconnu. Ce n’est malheureusement pas l’extase auditive qui paie leurs frais mais plutôt la quantité de bière qu’ils vendent.

C’est là une erreur que plusieurs musiciens ont tendance à faire : croire que parce que votre musique est géniale, vous serez accueillis à bras ouverts partout. Faux! Je connais plusieurs bands tout à fait extraordinaires qui sont incapables de se faire booker dans la moindre petite salle, tout simplement parce qu’ils s’y prennent à l’envers…

Commencez par faire parler de vous

J’ai lu dans le livre « Tout le monde vous dira non » d’Hubert Mansion (que je recommande à tout le monde, d’ailleurs) qu’un artiste commence à exister dès qu’on parle de lui à la troisième personne.

Lorsque je reçois des demandes de bands qui veulent partager la scène avec un de mes bands, la première chose que je fais, avant même d’écouter leur musique, est d’aller voir leur nombre de fans Facebook. Ensuite, je les google pour voir qui a parlé d’eux. S’ils ont 45 fans Facebook et que je ne trouve aucun article sur eux nulle part, il va falloir que je sache d’avance que la salle va être pleine et que j’aime vraiment leur musique pour accepter leur demande…

Je suis pas mal certain que les bookers de salles font la même chose. On peut chialer contre eux ou les bouder, mais ça n’améliorera pas notre situation… Selon moi, vaut mieux jouer le jeu.

Personne ne parle de vous? Envoyez des e-mails aux blogueurs du Bang Bang! Je suis à peu près certain qu’un d’entre eux acceptera d’écrire un petit billet sur vous s’il aime votre musique. Il y a plein d’autres blogs comme ça, qui seront ravis de vous accorder un peu d’attention. C’est trop facile de devenir frustré en ne parlant de votre band qu’au VOIR et à La Presse et espérer faire leur front page du jour au lendemain.

Pour les fans Facebook, eh bien, vous avez des amis, non? Si les 4 membres de votre band emmènent chacun 50 amis facebook sur votre page, vous vous retrouvez avec 200 fans, ce qui est beaucoup plus impressionnant que 32. « Oui mais je ne veux pas les harceler… » Pis? Au pire, ils vont vous masquer. Ça vaut le coup d’essayer.

Si vous êtes un de ces bands-qu’il-faut-absolument-voir-live, commencez par louer une salle qui n’est pas trop regardante sur le choix des bands (quitte à payer un peu plus cher), invitez quelques blogueurs à votre spectacle en les mettant sur la guestlist et en leur fournissant deux consommations gratuites (c’est parfois l’argument qui fait la différence… tout le monde aime la bière gratuite). S’il y a quelque chose de plus payant qu’une critique de disque, pour un booker, c’est bien une critique de spectacle qui mentionne que la salle était pleine à craquer (au pire, mettez 100 personnes sur la guestlist… l’important c’est qu’il y ait du monde).

Lionel mentionnait dans son courriel qu’il serait intéressant d’entamer un dialogue entre les artistes et les propriétaires de salles de spectacle. Il est vrai que trop souvent, il y a un manque de communication entre les deux.

J’invite donc les bands, le public et les propriétaires à laisser vos commentaires ci-dessous (en demeurant civilisé, évidemment…).

Une première proposition…

Si je peux me permettre, je commencerais par suggérer aux propriétaires de salles une réponse de courriel automatique dans laquelle ils expliquent leurs conditions de booking. Ce n’est vraiment pas compliqué et ça peut laisser des indices aux bands.

Quelque chose du genre : « SVP Ne soyez pas insulté si votre candidature n’est pas retenue. Ce n’est pas une critique de la valeur de votre musique. Nous recevons une quantité industrielle de propositions de spectacles; par conséquent nous devons choisir les spectacles qui, nous pensons, attireront le plus de gens.

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire pour augmenter vos chances d’être choisis :
Ayez au moins 200 fans facebook
Blablabla…

Veuillez aussi noter que nous avons tendance à prioriser les groupes de musique qui donnent dans les styles suivant : rock, métal, blablabla… »

Je crois que ce serait beaucoup moins frustrant pour un band de recevoir une réponse automatique de la sorte plutôt que d’être tout simplement laissé dans le néant…

1 126 commentaires

Moi aussi j'veux un blog

David Ratté

www.willdrivingwest.com | www.mananocean.com

T’es qui au juste?

RUBRIQUES